De beaux projets en perspective !

Mis à jour : oct. 26

Puisque j'écris peu ici et que j'avais finalement pas mal de choses à vous raconter, je me suis dit que faire un peu vivre ce blog ne serait pas du luxe !


Ce confinement me prive, comme pour nous tous, des événements prévu de juillet à septembre sur lesquels nous étions censés nous rencontrer, et même s'il ne sont pas tous encore annulés j'imagine qu'il ne s'agit plus que d'une question de temps.

Il s'agissait des premières sorties officielles de l'atelier, et même si la pilule a été un peu dure à avaler m'étant lancée à temps plein dans l'atelier 2 semaines avant tout ça, pas question de se laisser abattre !


On avait décidé en Janvier avec la douce Amandine de chez la boutique Alcorbazaar (que je vous recommande chaudement pour découvrir le wire wrapping dans un autre univers captivant!) que 2020 serait notre année.

Alors certes, ça ne se passe pas du tout comme prévu, mais rien ne nous empêche de tenir ce pari finalement..!

Tout ce qui arrive à un sens, il faut apprendre à composer avec l’inattendu et à tenter de retourner la situation pour y trouver un avantage.

Ce n'est pas toujours évident au départ mais même les période les plus vilaines de nos histoires finiront par trouver un sens si on apprend à regarder où il faut !


Cet été sera allégé en préparatifs de marchés ?

Bon ok qu'a cela ne tienne ! On se lancera donc dans les grand projets puisque le temps sera finalement au rendez-vous !

C'est parti je vous raconte !


Grand projet n°1 : L'apprentissage des techniques de base en bijouterie


Je m’intéresse depuis loooooongtemps à ce qui touche à la bijouterie ! J'ai même eu il y a moult années sur (feu) a little market deux boutiques de bijoux fantaisie (pas très jolis on ne va pas se mentir ahah!) où je créait de nouvelles pièces en récupérant les bijoux solitaires ou cassés autour de moi !

Je vous met 2/3 photo pour rigoler (et encore j'ai choisi les moins vilains) !



On peut noter la qualité indéniable de ces photos au passage !

Mais bon, il faut bien commencer quelques part on se l'accorde :)






J'ai fini par découvrir le viking knit et le wire wrapping via le net grâce mes créations de bijoux qui, même moches étaient déjà inspirées d'univers oniriques et médiévaux, et le tricot (oui oui, mais cette affaire est une autre histoire!).

J'ai exploré et découvert tout cela et il y a bientôt 3 ans j'ai voulu entrer dans une école et faire un CAP bijouterie près de Rennes.


J'ai passé plusieurs mois à préparer les épreuves d'entrées et finalement début juillet j'apprends que je n'ai pas été séléctionnée et que je suis sur liste d'attente.

N'ayant pas d'espoir que la situation se débloque (les ancien de l'école m'avaient fait comprendre que les places étaient chères) mais sans me laisser démonter j'ai pris un boulot en restauration en me disant que j'allais faire vivoter ma boutique tout en gagnant un peu d'argent à mettre de côté pour être prête l'année suivante !

Et pourtant, mi-septembre, 2 jours avant de devoir commencer mon nouvel emploi je reçois un coup de fil de l'école pour me dire qu'il y avait eu un désistement et que je pouvais faire ma rentrée si je le souhaitait.

Après être tombée des nues, j'ai choisi de décliner et de rester sur mon plan pour me représenter l'année suivante.


La suite de l'histoire certain la connaissent, ce boulot m'a permis de rencontrer le garçon avec qui je partage aujourd'hui ma vie et qui me soutient dans mon chemin avec l'atelier !

Mon choix en a étonné beaucoup mais on dirait bien que c'était le bon même si ce n'était pas flagrant au départ !


Je n'ai finalement pas retenté d'entrer dans cette école.

On a construit notre vie et notre nid avec mon chéri et j'ai expérimenté et affirmé mon univers en même temps.

Je me suis aussi rendue compte que même si apprendre la bijouterie me passionne et me fait rêver je ne voulais pas être dans la bijouterie à proprement parler mais plutôt mêler mes tissages de métal à ces techniques plus classiques.

J'affectionne énormément le wire wrapping, son univers et son histoire, et pour rien au monde je ne laisserai tomber cette pratique que j'aime par dessus tout et qui est celle qui a tracé mon avenir !

Cette envie d'apprendre les techniques, au moins de base, pour les mélanger à mon savoir faire m'habite depuis maintenant presque 2 ans sans que je n'ai jamais eu ni pris le temps de penser sérieusement à concrétiser ça.


Ce moment m'apparaît donc comme une évidence être ce moment que j'attendais pour passer à l'action et enrichir mon savoir faire !

Travailler la matière d'une autre matière, commencer par mon premier amour le cuivre puis peut-être à terme arriver à vous présenter des bijoux en argent le tout bien entendu mêlés de ces tissages métalliques qui resteront la "star" de mes bijoux.

Je conçois vraiment cet apprentissage comme une valeur ajoutée à mon travail un plus qui me permettra d'élargir le potentiel des possibles pour vraiment m'éclater à fond et être libre de vous proposer toutes les pièces folles qui habitent mon esprit (et il y en a!).


J'ai sérieusement commencé à potasser sur les possibilités autour de cet apprentissage et j'espère pouvoir d'ici début 2021 vous proposer ces pièces éclectiques dans les techniques !

Si vous restez par ici vous aurez sûrement régulièrement de mes nouvelles à ce sujet !


Grand projet n°2 : La taille de pierre


Ces derniers temps ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux (Instagram ou Facebook) ont dû remarquer mon amour croissant en ce qui concerne vraiment le travail de la matière et les matières brutes.


J'ai depuis quelques semaines dévoré de kilomètres d'écrits, de vidéos (de pseudos téléréalités à la sauce américaine aussi ahah!) concernant l'extraction, la taille et les différentes sortes de pierres fines et plus je m'y intéresse et plus j'ai envie de m'y intéresser et de travailler cette matière.


Attention je n'ai pas du tout la prétention de rivaliser avec le métier de lapidaire !

Déjà niveau équipement je suis bien trop juste ahah!

Et surtout il s'agit d'un savoir faire minutieux et merveilleux qui ne s'improvise pas !

Les lapidaire sont des artistes de la taille, des amoureux de la matière et je suis extrêmement admirative devant ce travail qu'ils réalisent et qui leur appartient.


Mon but à travers cet apprentissage, qui sera sûrement totalement autodidacte, serait surtout mon enrichissement personnel et le plaisir de travailler une belle matière brute.


A terme, ce que je souhaiterai de tout mon cœur, ce serait également de voir cela comme une nouvelle valeur ajoutée à mon travail et de vous proposer d'ici 2021 des collections capsule entièrement réalisées par mes soins de la taille de la pierre au montage final du bijou !


La plupart du matériel pour entrer en action à été commandé aujourd'hui et vous devriez également avoir des nouvelles de tout cela rapidement et régulièrement dès que nous serons installés dans notre nouveau chez-nous et que j'aurais l'occasion d'investir mon atelier !

J'avoue avoir été très bavarde, j'espère que vous serez arrivés jusque là et que vous serez tout aussi enthousiastes que moi concernant ces évolutions qui devraient marquer un nouveau tournant dans cette aventure et affirmer encore plus l'identité de mon petit atelier qui grandit doucement.

J'ai vraiment hâte de vous en raconter plus et de vous faire suivre avec moi ce chemin qui je pense, ne sera pas de toute repos, mais terriblement enrichissant !


Je sais que cette période est dure, pour certains plus que d'autres, mais ce temps n'appartient qu'à vous, faites en ce qui vous ressemble !

De grosses pensées pour vous tous, prenez bien soin de vous et de votre entourage et je vous dit à très bientôt !